Résidus de pesticides dans les aliments et les aliments pour animaux

Glossaire de termes

Cette page contient un texte explicatif des termes couramment employés dans cette base de données.

Bonnes pratiques agricoles en matière d'utilisation de pesticides (BPA)
Par "BPA" on entend les modalités d'emploi sans danger de ces produits nationalement autorisés dans les conditions actuelles, nécessaires pour lutter de manière efficace et fiable contre les ravageurs. Ces pratiques comprennent une gamme de niveaux d'emploi des pesticides qui ne doivent pas dépasser la dose la plus élevée autorisée, appliqués de manière à laisser un résidu qui soit le plus faible possible. Les utilisations sans danger autorisées sont établies à l'échelon des pays et comportent des applications recommandées ou homologuées nationales qui tiennent compte de la santé publique et professionnelle ainsi que de la protection de l'environnement. Les conditions actuelles englobent toutes les étapes de la production, de l'entreposage, du transport, de la distribution et de la transformation des denrées alimentaires et des aliments du bétail.
Dose journalière admissible (DJA)
On entend par "DJA" d'un produit chimique la consommation par jour qui, au cours d'une vie entière, semble ne comporter aucun risque appréciable pour la santé du consommateur sur la base de tous les faits connus au moment de l'évaluation du produit par la Réunion conjointe FAO/OMS sur les résidus de pesticides. Elle est exprimée en milligrammes du produit par kilogramme de poids corporel. (Note: pour plus d'informations sur les DJA concernant les résidus de pesticides, voir le rapport de la Réunion conjointe FAO/OMS sur les résidus de pesticides, Collection FAO: Production végétale et protection des plantes no 1, ou Série OMS de Rapports techniques no 592).
Dose journalière admissible temporaire (DJAT)
La "DJA temporaire" est une ingestion journalière admissible fixée pour une période de temps déterminée, pour permettre l'obtention de données biochimiques, toxicologiques ou autres nécessaires pour établir une dose journalière admissible. (Note: Une DJAT évaluée par la Réunion conjointe FAO/OMS sur les résidus de pesticides comporte normalement l'application d'un facteur de sécurité plus élevé que celui utilisé dans l'estimation d'une DJA).
Dose journalière tolérable provisoire (DJTP)
Valeur fondée sur les données toxicologiques. Elle représente l'ingestion tolérable chez l'être humain d'un pesticide agricole qui peut être présent sous forme de contaminant dans les aliments, dans l'eau de boisson et dans l'environnement (Rapport de la JMPR de 1995, Collection FAO: Production végétale et protection des plantes no127, p.5)
Limite de détermination
La "limite de détermination "est la concentration la plus faible d'un résidu de pesticide ou d'un contaminant pouvant être identifiée et mesurée quantitativement dans une denrée alimentaire, un produit agricole ou un aliment pour animaux donné avec un degré acceptable de certitude par une méthode d'analyse réglementaire.
Limite maximale de résidus (LMR)
On entend par "LMR" la concentration maximale du résidu d'un pesticide (exprimée en mg/kg) que la Commission du Codex Alimentarius recommande d'autoriser officiellement dans ou sur des produits alimentaires ou des aliments pour animaux. Les LMR sont fondées sur des données concernant les BPA, et les aliments obtenus à partir des produits qui répondent aux LMR applicables sont réputés acceptables sur le plan toxicologique.

Les LMR Codex, qui sont en premier lieu destinées à être appliquées dans le commerce international, sont obtenues à partir d'estimations effectuées par la JMPR après avoir:

a) effectué une évaluation toxicologique du pesticide et de son résidu; et

b) examiné les données concernant les résidus provenant d'essais et d'applications contrôlés, y compris celles qui correspondent aux bonnes pratiques agricoles nationales. Des données issues d'essais contrôlés conduits en utilisant la dose la plus élevée homologuée, autorisée ou recommandée dans le pays sont prises en considération dans cet examen. Pour englober les variations des besoins des pays en matière de lutte contre les ravageurs, les LMR Codex prennent en considération les concentrations les plus élevées auxquelles ont donné lieu de tels essais contrôlés et qui sont considérées comme représentant des pratiques efficaces de lutte contre les ravageurs.

L'examen des diverses estimations de l'ingestion de résidus dans le régime alimentaire et les dosages effectués aux niveaux national et international comparés avec la DJA doivent indiquer que les denrées alimentaires conformes aux LMR Codex sont sans danger pour la consommation humaine.
Limite maximale de résidus d' origine étrangère (LMRE)
La "LMRE" s'applique à un résidu de pesticide ou à un contaminant provenant de sources environnementales (y compris les utilisations agricoles antérieures) autres que l'utilisation du pesticide ou de la substance contaminante directement ou indirectement sur le produit. Il s'agit de la concentration maximale du résidu d'un pesticide ou d'un contaminant que la Commission du Codex Alimentarius recommande d'autoriser ou de reconnaître officiellement comme acceptable dans ou sur un produit alimentaire, un produit agricole ou un aliment pour animaux. La concentration est exprimée en milligrammes de résidu de pesticide ou de contaminant par kilogramme du produit.
Pesticide
On entend par "pesticide" toute substance destinée à prévenir, détruire, attirer, repousser ou combattre tout élément nuisible y compris toute espèce indésirable de plantes ou d'insectes pendant la production, le stockage, le transport, la distribution et la préparation d'aliments, de denrées agricoles ou de produits pour l'alimentation animale, ou pouvant être appliquée aux animaux pour les débarrasser d'ectoparasites. Ce terme englobe les substances utilisées comme régulateurs de la croissance végétale, défoliants, exciccateurs, agents d'ébourgeonnement ou inhibiteurs de germination, ainsi que les substances appliquées aux cultures avant ou après la récolte pour protéger le produit contre toute détérioration pendant l'entreposage et le transport. Le terme exclut normalement les engrais, les éléments nutritifs destinés aux plantes et aux animaux, les additifs alimentaires et les médicaments vétérinaires. (Note: L'expression "denrées agricoles" désigne les produits tels que les céréales brutes, la betterave sucrière et les graines de coton qui ne peuvent, au sens propre, être considérés comme un aliment).
Résidu de pesticide
On entend par "résidu de pesticide" toute substance déterminée présente dans les aliments, les denrées agricoles ou les produits pour l'alimentation animale à la suite de l'utilisation d'un pesticide. Ce terme englobe tous les dérivés d'un pesticide, tels que les produits de conversion et de réaction, les métabolites et les impuretés que l'on considère comme ayant une importance sur le plan toxicologique. (Note: Les "résidus de pesticides" comprennent les résidus provenant de sources inconnues ou inévitables (par exemple de l'environnement), tout comme d'utilisations connues d'un produit chimique).

 Version imprimable

Page d'accueil CODEX Pesticides Produits Pesticides Recherche Classes fonctionnelles
Glossaire

© FAO et OMS 2013